retournormal

N 37° 20' - E 27° 28' 55"
Kazikli limani
Kazikli

Publié le 22 août 2004 - Mis á jour le 7 décembre 2009
par Freddy Riffont


         
Cartes     Zone météo SAMOS SEA 
 
Distances  
 
L'Approche  
de Jour    
de Nuit    
Dangers Nombreuses bouées de fermes d’élevage dans la baie et à l’extérieur. De plus pas signalées, notamment en N 37° 18’ 19" - E 27° 23’ 10", où de longues lignes fixées aux bouées traînent au courant sur plus de 20 m ! Eviter également éviter de passer entre les zones d’élevage et la côte, où de long tubes flottant et peu visibles alimentent en nourriture ces fermes.
Les rafales de meltem se font sentir à l’entrée de la baie de Kazikli 
 
Feux  
Le Mouillage
Accès   Description Baie 
Equipement   Tirant d'eau <2-4m 
Mouillage Baie protégée sauf par fort vent de Nord. Pas de danger ni de houle, vent modéré. Plus de fermes d’élevage dans la baie.
Si le vent de N vous dérange, placez-vous dans la baie située à l’entrée côté Est, et mouillez au N devant une cabane de pêcheur (TE 2-6m). 
Les Lieux
JPEG - 34.9 ko
©Freddy Riffont
Avitaillement Poissons d’élevage dans la ferme W de la baie 
Services divers Un ou deux restos assez sympa et de prix modeste. L’un est équipé d’un ponton d’acceuil et sert quelquefois aux flottilles de charter, avec musique, ambiance et cotillons.
En face, il y a un quai de déchargement servant aux fermes de poissons ; possibilité de s’y fournir à bon prix. 
Décor Calme et peu ou pas de plaisance  Tourisme  

NOTE :

Evolution dans l’exploitation des fermes marines dans le secteur de Karzikli limani et Cum limani. Elles se sont déplacées en dehors des baies, sur les haut-fonds, sur les fonds de -40m, et aussi près de l’ilôt Toprakada.
Celle de Cum Limani est remarquable : en 2006, la baie était quasiment envahie par les zones d’élevage, et actuellement 80% se sont déplacées. Le problème était que la pollution des baies devenait alarmant. Eau de plus en chargée en élements polluants qui la rendait verdatre et opaque. Les fermes se sont installées assez loin en mer, et ont modifié le système d’alimentation, désormais réalisé par de gros bateaux orange qui servent de stokage et d’hébergement au personnel, limitant ainsi les trajets quotidiens.