retournormal

N 36° 36' 47" - E 24° 57'
ormos Karavostasi
Karavostasi

Publié le 9 septembre 2005 - Mis á jour le 27 décembre 2011
par Freddy Riffont


         
Cartes AD 1832    Zone météo  
 
Distances  
 
L'Approche   Capitainerie  
de Jour     VHF du port  
de Nuit Non recommandée.    Secours  
Dangers En venant par le N, éviter les îlots Ifalos Poulioxeresi et leurs alentours. Egalement à la pointe N de la baie, deux rochers affleurent à plus ou moins 200m de la côte. Prendre garde aussi aux îlots Dhio Adhelfia au milieu de la baie.
Se méfier des puissantes rafales sous le vent de l’île, souvent de 1-2 Bf de plus que le vent extérieur. Par meltem, la mer est confuse dans l’entrée de la baie. 
  Svce Météo  
Feux FI.WR1-5s5,3M 
Le Port
Accès   Description S’il n’y a pas de place, demandez aux pêcheurs, qui vous en indiqueront peut-être une (elles sont bien gardées). Le quai, souvent en travers par rapport au vent, n’offre que 4-5 places. Un bateau citerne occupe de temps à autre le quai des yachts, un cargo occupe à lui tout seul le quai commercial, et régulièrement les Coastguard font déménager les plaisanciers pour l’accostage de militaires, cargo ou autre grosse unité.
- Mouillages alternatifs :
Dans le port, le fond est en pente depuis la plage et passe assez rapidement de 3-4m - avec fond dur, roches, gros gravier, tenue aléatoire - à 8-12m, avec un fond de bonne tenue sur sable, bien qu’un peu dur à pénétrer. Par vent de NW de 5-6Bf, cela souffle en rafales soutenues et il faut vraiment s’accrocher.
Le mouillage à Ormos Livadhi, la baie au S de Karavostasi, est maintenant interdit. Un transformateur électrique a été construit dans la partie NW, et des câbles sous-marins traversent la baie. Ce n’est pas signalé par un avis.
- 2010 Si vraiment c’est trop dur et que l’orientation du vent est favorable une possibilité au sud ouest de l’île, à Port Vathy, sur des fonds de sable tenant très bien.(fiche 2832) 
Equipement   Tirant d'eau <3-12m 
Services techniques   Mouillage S’amarrer le long ou cul au quai, tenue sur fond rocailleux, faible TE par endroit. Mouillez long et sûr car vous serez en majorité en travers du vent. Pour la nuit, il est possible de prendre la place du ferry après son départ, mais vu l’augmentation des rotations, je ne le conseille vraiment pas ; le premier arrive à 6h et le dernier dans la nuit.
Par meltem, la houle affecte le port.
Le port est en cours de transformation grâce à d’importants subsides de la CEE (2.400.000€). En 2008, il devrait y avoir une marina, ce qui ne serait pas un luxe pour ce mouillage pas aisé. 
Les Lieux
JPEG - 55 ko
Le village,à voir absolument
©Freddy Riffont
Avitaillement Pas mal de tavernes et restaurants au village. Ravitaillement faible au port et pas extraordinaire au village. Possible en saison. 
Location Accès en fastferries depuis Naxos, Mykonos et Santorini. Il y a aussi des ferrys allant à et de Athènes.
Location de scooters et de voitures au port. 
Services divers  
Décor L’île a trois villages de base, tous valent une visite. Chora, sans trafic, est un petit village magnifique avec beaucoup de tavernes et magasins, une perle. Ici, le Kastro veille sur le village. Vous pouvez aussi visiter l’église de la Vierge Marie (Panagia). Dans Ano Meria, il y a un petit musée du folklore de l’île. Vous pouvez aussi visiter la Caverne D’or, Chrysospilia, mais seulement en bateau et par beau temps.  Tourisme  

NOTE :

Code postal 84011
- Préfixe Tél 22860
- Habitants 1991 558
- Altitude 455m
- Folegandros se trouve entre Milos (15 milles) et Sikinos (cinq milles). C’est 102 milles de Piraeus, a un littoral 40 km de long. Une île montagneuse, rocheuse, sa montagne la plus haute est Ayios Eleftherios (455 mètres) au sud de l’île, pendant que la montagne de Merovigli au nord est 312 mètres de haut. L’historien Aratos a appelé l’île Sidira (île de fer) à cause de sa surface rocheuse. La mythologie grecque dit que l’île a été peuplée par des bergers qui sont venus de la Grèce occidentale dans la recherche d’herbages. Parce que la plupart des bergers étaient des hommes, l’île a été nommée Polyandros (’ beaucoup d’hommes ’). De cela l’habitude des marins d’appeler l’île Polykandro. C’était postérieurement à l’ installation des Crétois menés par Folegandros, le fils de Minos, qui a donné son nom à l’île. Àprès arrivent les Dorians, les derniers colons de l’île avant qu’il ne soit tombé sous la domination d’Athènes au cinquième siècle av. J.-C. Artemis et Apollon étaient les dieux.