retournormal

N 36° 26' 6" - E 28° 14' 18"
île de Rhodes
Rhodes

Publié le 23 juillet 2005 - Mis á jour le 27 décembre 2007
par ADB


         
Population 40 000 hab.  Ind. tel.  
Cartes  
Distances  
 
Brève histoire de Rhodes
 
 
Tourisme à Rhodes
Décor  
Sur place Vieille ville remarquable malgré l’énorme pression touristique. Le Château a été reconstruit par Mussolini, pour ce faire d’énormes moyens ont été mis en oeuvre. Les sols sont de magnifiques mosaïques toutes "récupérées" en 1941 sur l’île de Chios. Mussolini n’en a jamais profité, il est mort avant.
Visitez le site de Saveurs du monde. Un extrait :
En flanant dans la vieille ville aux imposants bâtiments du XVe s., aux ruelles pavées agrémentées d’arcades et de passages voûtés, on a l’impression d’être reporté plusieurs siècles en arrière, à l’époque des Chevaliers de St Jean.
Commencez la visite par les remparts du XlVe s. qui s’étirent sur 5 km de longueur. En pénétrant dans la ville par la Porte de la Liberté, on rencontre des vestiges du temple d’Aphrodite (IIe s. av. J.C.), I’Auberge des Chevaliers d’Auvergne, I’Arsenal, le Musée des arts décoratifs, où sont exposées des collections d’art populaire du Dodécanèse, et le Musée byzantin, aménagé dans une église du XIIIe s. Il faut aussi signaler la monumentale Porte du Port (Pili Limaniou).
Le Musée archéologique (Tél. 0241/276.74), aménagé dans l’ancien Hôpital des Chevaliers (XVe s.), comprend des collections de monnaies, de vases et de sculptures datant de la période mycénienne à la période romaine. On remarquera entre autres l’Aphrodite agenouillée de Rhodes (Ier s. ap. J.C.) et la stèle funéraire de Tymarista et Krito.
La rue des Chevaliers demeure encore la principale artère de la cité médiévale alors que les Chevaliers se rendaient au Palais des Grands Maîtres, la même qu’empruntaient autrefois les Grecs de la Grèce antique pour se rendre à l’acropole. Elle est jalonnée encore de quatre Auberges (il y en avait sept à l’époque, une pour chacune des "langues" de l’ordre) où logeaient les Chevaliers.
Le Palais des Grands Maîtres ou Palais des Chevaliers (XIVe s.), à la fois palais et forteresse, domine la vieille ville. Détruit en 1856, il fut reconstruit en 1939. On y verra des pavements de mosaïques anciennes, provenant de l’île de Cos, et une collection de meubles de style occidental, du XVIe et du XVIIe siè cles. L’entrée monumentale qui servait de lieu de réunion est imposante avec sa cour en arcades.
Remémorant la présence italienne, on remarquera, dans la vieille ville, la Mosquée de Soliman, ancienne église à la belle porte de facture italienne, la Castellania, édifice du XVIe s., agrémenté d’un beau puits, qui abrite aujourd’hui la bibliothèque, l’hôpital de Ste Catherine (XIVe s.) ; à sa droite le Palais de l’Amirauté, et enfin le Théâtre de Danses Populaires, qui veille à perpétuer le caractère authentique des danses, de la musique et des costumes du pays. ©Copyright MSCOMM 
A moins
de 10km
 
A moins
de 50km
Iyalissos : beau monastère et jardin.
Oubliez la Butterfly valley, les papillons n’y viennent plus et vous payez 3€ pour faire 1500m.
Lindos, sur la côte SW, bénéficie d’un site et d’un village remarquables.
Site archéologique intéressant et belles vues à Asklipieio. 
Loisirs  
 
JPEG - 133.8 ko
Intérieur du château de Rhodes
©Freddy Riffont
Rhodes pratique
O.T. Tél utile, en Français : 00 30 241 77 488
Tourist police : 00 30 241 27423
Mairie (très efficace) : 00 30 24123801 
Poste   Banques  
Cybercafés   Santé  
Transports Aéroport à 15km 
Hôtels   Restaurants A recommander ; devant la foison de restaurant, je peux vous conseiller le "Café Nireas", Sofokleous str n°22. Il est situé dans la vieille ville en montant à gauche dans la célèbre Socrate street. Très connu des commerçants qui y vont après la fermeture. 
Commerces